Ce dernier faisait régner la loi du colonisateur français dans la région. Et alors les dérives grivoises se font de plus en plus crues, humour et moqueries à l’appui. L’islam a su intégrer d’antiques cosmogonies du continent africain. C’est en , avec la rencontre de Fatna Bent El Houcine, l’une des très grandes divas de l’aïta, que l’aventure commence véritablement pour eux. On distingue plusieurs sortes de Aïta: Les inconditionnels de cette musique savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale.

Nom: aita marsawiya
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 39.69 MBytes

Hajja Hamdaouia a donc choisi l’aïta comme référence musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et paroles héritées de l’aïta dite  » Al Marsawiya  » de la région de Casablanca. Le fondateur de la troupe, le Cheikh Bouazzaoui, est l’un des plus grands maîtres de cet art qu’il a su préserver durant près de cinquante ans, en particulier le genre marsaoui. On assiste régulièrement au mariage musical du visible et de l’invisible, une excellente communication entre le monde des génies et celui des humains, à la fois rite de fécondité chez les africains en général les enfants ont de tout temps été ce qu ‘il y a de plus important. Dans le cas où celles-ci sont absentes, l’un des hommes les plus efféminés du groupe revêt des habits féminins et imite la voix amrsawiya la danse des femmes. C’est enavec la rencontre de Fatna Bent El Houcine, l’une des très grandes divas de l’aïta, que l’aventure commence véritablement pour eux. L’ensemble Oulad Bouazzaoui est considéré comme l’un des ensembles de musique populaire marocaine les plus célèbres spécialisés dans l’art de l’aïta. Il est peut-être utile de rappeler qu’à l’origine, l’Aita est un appel marsasiya ralliement, qu’elle est en rapport avec les pleurs et les joies et reflète une poésie digne de ce nom, un écho des joies et soucis du quotidien et du mektoub destin des êtres humains et et de la mémoire collective du peuple.

Pour Abdeslam Ghayourchercheur dans le domaine de Aïta, la musique est l’un des excellents moyens de langage produits par l’homme rural. Par beaucoup d’aspects, elle s’apparente à la geste Hilalienne une tranche importante des tribus des Béni Hilal.

aita marsawiya

L’ensemble Oulad El Bouazzaoui a largement contribué à la naissance du Festival National de l’aïtaorganisé à Safisous l’égide du Ministère de la Culture. L’objectif de l’écrivain est la perpétuation de la mémoire aitq culture maraawiya d’une poésie dont les auteurs demeurent anonymes. Ce dernier faisait régner la loi du colonisateur français dans la région. Cet marsawiha retrace les origines de cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus Abda, Doukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances.

  TÉLÉCHARGER SHOUTCAST SOURCE DSP V1.9.0 GRATUIT

Il est vrai que la aïta est un chant de révolte, personnel madsawiya politique, particulièrement transgressif.

Les inconditionnels d’Al Aita savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale. Kharboucha est un personnage légendaire de la région de Safi. Al Aita de Wlad Hmar en marsawyia un bon exemple.

Aita Marsawiya – Aita Marsawiya –

Il fit emmurer vivante Kharboucha, le jour même de ses noces. Le genre musical dit de la Aïta est pratiqué dans les régions de Abda, Chaouia et Doukkala, c’est-à-dire dans l’axe Casablanca-Safi au Maroc, c’est à dire au confin où les tribus arabes et bédouines cultivent cet amour pour l’improvisation poétique.

Hajja Hamdaouia a donc choisi l’aïta comme référence musicale majeure, recueillant ainsi les rythmes et paroles héritées de l’aïta dite « Al Marsawiya » de la région de Casablanca. Mais aussi dans des lieux interlopes, face à une audience exclusivement masculine. Mais sa voix la rendait envoûtante.

Cet ouvrage retrace les origines de cette musique de la plaine qui a pris naissance dans le domaine des tribus Abda, Doukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances.

Son caractère triste et secret la rend inaccessible partout ailleurs pour un public habitué généralement marswwiya styles masrawiya et modulants. La riposte, endu caïd Aïssa fut terrible. Mais il y a autre chose encore qui assure la réputation de la ville, c’est le soufisme.

La marssawiya de la aïta au Maroc est une coutume ancestrale qui conférait à des marswiya connus pour leur probité et leur modestie la faculté de décrire par le chant et la parole, la vie quotidienne, les problèmes et entraves de leurs semblables. Les inconditionnels de cette musique savent qu’à travers le cheminement des chants on découvre une histoire sociale, des héros, des personnages mythiques, une mémoire rurale ancestrale. Cette diva a connu la colonisation, puis l’indépendance, vécu l’exil à Paris.

  TÉLÉCHARGER ELHEDDAF DOUALI PDF

Seule rescapée d’une tuerie menée par une tribu adverse et qui décima toutes les femmes de son clan, Kharboucha garda une rage et une force qui s’exprimaient dans sa prose chantée.

Cette artiste a largement contribué au succès de la chanson marsawwiya. Aujourd’hui encore, beaucoup de groupes s’inspirent de leurs compositions qui restent d’actualité. La chanson Al Aïta se trouve généralement livrée à l’appréciation précipitée des non-spécialistes, parce que son côté péjoratif occulte d’autres aspects et valeurs.

Aita Marsawiya (Remastered)

Au fil de l’urbanisation marsaiya de la colonisation, ils ont été remplacés par des dames, lesquelles ont pris pour modèle mrasawiya danses suggestives des films égyptiens, paillettes et maquillage compris, tout en cultivant l’âpreté aia de leurs vocalises.

Il est malheureusement associé au divertissement parfois « amoral », car les biens pensants l’assimilent à l’érotisme et marsawiiya la sexualité.

aita marsawiya

EnDaoudi enregistre son album, aïta daoudiaqui sera bien accueilli par la critique musicale et son public marocain de la ghorba. Cette musique de la matsawiya qui a pris naissance dans le domaine des tribus AbdaDoukkala et Chaouia au gré des fêtes et des circonstances de la vie. On souhaitait toujours aux gens d’en avoir beaucoup. La pratique de la aïta au Maroc est une coutume ancestrale qui conférait à des gens connus pour leur probité et leur modestie la faculté de décrire par le chant et amrsawiya parole, la vie quotidienne, les problèmes et entraves de leurs semblables.

Les origines de cette musique de la plaine se situe au confinsdes fêtes familiales et des traditions tribales. Elle fut riche et adulée. DébutFatna Bent El Houcine arrête sa carrière.

aita marsawiya

On assiste aitw au mariage musical du visible et de l’invisible, une excellente communication entre le monde des génies et celui des humains, à la fois rite de fécondité chez les africains en général les enfants ont de tout temps été ce qu ‘il y a de plus important. Cela est également vrai dans le domaine de la chanson marszwiya comme marsaiwya chaâbi par exemple.